guimbarde.fr Logo

La guimbarde - mais qu'est-ce que c'est?

La guimbarde est un instrument de musique ancien, connu et répandu dans de nombreuses cultures, principalement sur le continent eurasien.

Guimbardes du monde entier

Guimbardes du monde entier

Les sons de la guimbarde sont émis par les vibrations de la languette de la guimbarde, dont le cadre est posé sur les dents ou lèvres entrouvertes. La languette vibre à l'intérieur de la bouche et lui transmet ses vibrations pour faire résonner le son. Le son peut être modifié en agrandissant ou réduisant l´ouverture de la bouche. Ainsi, on peut générer une grande variété de sons en fonction de la fréquence des vibrations de la languette de la guimbarde.

Ayarkhaan - Dédicace à Patron des Forgerons

En utilisant différentes techniques de frappe et de respiration, on obtient de multiples effets sonores et rythmiques avec la guimbarde.

Classification

Dans la classification Hornbostel-Sachs, les guimbardes sont considérées comme idiophones pincés, tandis que d'autres organologues préfèrent les compter parmi les aérophones.

Les origines de la guimbarde

Il est difficile d'identifier l'origine exacte de la guimbarde. Les modèles anciens n'ont pas survécu, étant probablement confectionnés en bambou ou en bois.

On peut néanmoins supposer que la guimbarde est originaire de l'Asie du sud-est ou d'Océanie, où des versions primitives en bambou sont encore utilisées de nos jours et profondément ancrées dans la pratique culturelle.

Les plus anciennes guimbardes européennes ont été découvertes à Rouen (France) en 1868. Les cinq guimbardes en bronze déterrées sont datées du 5è au 7è siècle.

Les origines de la guimbarde

Les origines de la guimbarde (Référence: Michael Wright: The Search for the Origins of the Jew’s Harp, Oxford 2006)

Une hypothèse plausible concernant l'apparition des premières guimbardes place cette dernière après la dernière glaciation, remontant à environ 10 000 ans, lorsque le détroit de Béring ne servait plus de passage entre les continents. Si les guimbardes existaient auparavant, elles se seraient probablement fortement répandues en Amérique lors des flux migratoires en provenance d'Asie. Mais les peuples indigènes américains ignorent pour la plupart la guimbarde.

Les guimbardes sont et étaient répandues principalement en Asie et en Europe.

Les différents types de guimbardes

Les deux types de guimbardes les plus répandues sont les guimbardes idioglottes (le cadre et la languette sont découpés dans la même pièce de matière) et les guimbardes hétéroglottes (le cadre et la languette sont deux pièces différentes, et cette dernière est fixée sur le cadre).

Les deux types de guimbardes sont jouées du même côté avec la même main. La guimbarde idioglotte fonctionne lorsque l´on provoque une vibration au bout de la languette. La guimbarde hétéroglotte au bout du cadre. Ainsi, la languette se met à vibrer et génère le son de base qui est toujours présent. La bouche sert de caisse de résonance qui renforce certains partiels de ce son de base, ce qui crée hauteurs et timbres.

Pour jouer sur une guimbarde hétéroglotte, elle doit être tenue contre les dents, d'où une dénomination alternative "guimbarde à dents". Et les guimbardes idioglottes sont tenues au bout des lèvres, d´où son nom "guimbarde à lèvres".

Explications:

Le nom de la guimbarde révèle déjà beaucoup d´informations concernant son fonctionnement: les guimbardes à lèvres ont une languette qui est fixée sur une armature rigide, dont les extrémités sont séparées de la languette par un espacement très fin. Pour jouer, on tient l'armature du côté de la base de la languette et on active la languette de l'autre côté.

Les guimbardes à dents ont des formes très variées. Elles sont fabriquées en une seule pièce. La languette est découpée dans une plaque de bois ou de métal et est souvent recouverte par l'armature. Le joueur tient l'armature du côté de la pointe de la languette et ne pince pas la languette, mais le cadre.

Pour les deux modèles de guimbardes, il n'y a qu'un écart très fin entre la languette métallique et l'armature/le cadre. Les lèvres touchent la guimbarde et la connectent à la bouche qui sert de caisse de résonance.

La languette actionnée est reliée au cadre ou à l'armature par un ressort. Ce ressort est en quelque sorte la charnière entre la languette et le cadre. L'armature vibre en un contre-mouvement à la languette. C'est une loi physique: action égal à reaction, chaque force a sa contre-force.

La guimbarde hétéroglotte n'est pas seulement posée contre les lèvres, mais également contre les dents pour que les vibrations du cadre soient reprises par un élément rigide. Sans cela, le cadre vibrerait sur les lèvres molles. Elles atténuent cette vibration et ainsi également le mouvement de la languette métallique. Sans les dents, le son de la guimbarde à cadre ne serait audible que brièvement et la vibration s'arrêterait rapidement.

Il s´agit donc ici des principales différences entre une guimbarde hétéroglotte et idioglotte.

Photo d´une guimbarde hétéroglotte (guimbarde à dents) et d´une guimbarde idioglotte (guimbarde à lèvres)

Photo d´une guimbarde hétéroglotte (guimbarde à dents) et d´une guimbarde idioglotte (guimbarde à lèvres)

Schémas présentants le fonctionnement d´une guimbarde

Schémas présentants le fonctionnement d´une guimbarde

Apprendre à jouer de la guimbarde

Si tu veux apprendre à jouer de la guimbarde, ou que tu veux l'enseigner à quelqu'un d'autre, tu trouveras sur cette page des instructions générales en huit étapes pour t'apprendre à jouer de cet instrument. Pour ceux d'entre vous qui veulent approfondir l'art de jouer de la guimbarde, nous vous recommandons de contacter une école de guimbarde ou d'assister à un atelier. La règle la plus importante de ce guide est très simple: amuse-toi avec ta guimbarde!

Étape 1: Ai confiance en ton corps et en ton instrument

Certains d'entre vous apprennent peut-être avec la guimbarde à jouer de leur premier instrument de musique. D'autres abordent la guimbarde en connaissant déjà d'autres instruments. Pour celui qui veut prendre en main la guimbarde, laisse-toi guider par ton instinct dans l'exploration de l'instrument et détend-toi.

Les premiers essais ne doivent pas être stressants. Dès que tu te rends compte que ton bras est tendu ou dès que tu as une crampe dans la mâchoire ou dans la main, repose l'instrument et recommence à zéro. Fais confiance à ton calme intérieur pour t'aider à trouver la bonne position pour jouer de la guimbarde. Cette approche ne fait pas seulement en sorte que tu te sentes à l'aise en jouant, mais elle donne aussi de meilleurs résultats en termes de son.

Étape 2: Comment tenir la guimbarde

La guimbarde est devant toi. Concentre ton attention sur le ressort mobile, qui passe directement à travers l'instrument. Il est important pour la génération du son. Le bout du ressort se replie-t-il en forme de crochet à 90 degrés ou est-il effilé? Dans ce cas, tu possèdes une guimbarde dont il faut frapper le ressort avec les doigts. Le ressort est-il attaché à une cordelette? Dans ce cas, tu possèdes ce qu'on appelle une "guimbarde en bambou". Pour faire bouger le ressort, il faut tirer sur la cordelette.

Nous décrivons ici comment jouer de la guimbarde dont le ressort est doit être frappé avec les doigts. Cette règle s'applique à toutes les guimbardes à fixation, mais aussi aux instruments de forme ovale et à beaucoup de guimbardes à armature, ou d'instruments au corps fin.

Lorsque tu prends la guimbarde en main, pointe le crochet du ressort dans la direction opposée à celle de ton corps. Si tu tiens dans tes mains une guimbarde vietnamienne, une Dan Moi, ou une autre guimbarde à cadre fin, examine l'instrument minutieusement afin d'identifier le côté opposé au corps et qui est donc visible pour le public.

Tu peux tenir la guimbarde de la main gauche ou de la main droite. Tu dois t'assurer que les doigts de la main qui tient la guimbarde ne touchent que le cadre et non pas le ressort, pour que le ressort puisse vibrer librement. Il est de plus conseillé de ne pas exercer de pression à la fois au-dessus et en-dessous de l'armature lorsque tu la tiens (car cela pourra rétrécir l'espace dans lequel le ressort vibre et avoir pour conséquence que le ressort vienne buter contre l'armature et qu'il produise un son strident). Essaie plutôt de tenir l'instrument du bout des doigts.

Les guimbardes ayant un corps droit et élancé (par exemple, la Dan Moi du Vietnam) doit être tenue confortablement entre le pouce et l'index plié. La position de la main est semblable à celle lorsque que l'on se "tient les pouces", sauf que le pouce est posé sur l'index et que l'index ne l'entoure pas.

Image de la position de la guimbarde dans la bouche

Image de la position de la guimbarde dans la bouche

Étape 3: Préparation

Les guimbardes au corps ovale (guimbardes en portemanteau) sont aussi appelés "guimbardes à dents": la partie droite de l'armature est tenue entre les lèvres et les incisives. Mets l'appareil à l'avant des incisives (ne le mords pas, mais mets le légèrement en appui sur les dents). L'ouverture de la bouche se fait d'elle-même: la partie supérieure du cadre de la guimbarde doit être mise sur les dents supérieures, et la partie inférieure sur les dents inférieures. Entoure maintenant les deux côtés de l'instrument avec tes lèvres.

Toutes les guimbardes qui ont un corps droit se jouent uniquement avec les lèvres, comme par exemple les guimbardes en bambou ainsi que les guimbardes vietnamiennes Dan Moi. C'est d´ailleurs d´ailleurs de là que vient le terme "guimbarde à lèvres".

Étape 4: Technique de jeu simple

De ta main libre, tu frappes l'extrémité du ressort qui est en forme de crochet (ou bien le ressort même). On peut jouer de la guimbarde de plusieurs façons. Pour découvrir l'instrument, on peut commencer par la technique de jeu basique. Garde ta main libre à plat devant la bouche, comme si tu voulais appeler quelqu'un. Déplace maintenant ta main à plat en direction de ta joue d'un petit mouvement, afin de toucher le crochet du ressort avec ton index en suivant un angle à 90 degrés et de faire ainsi vibrer le ressort.

Lorsque le ressort de la guimbarde vibre librement dans le cadre, la guimbarde émet un son. Lorsque le ressort entre en contact avec l'armature ou avec les dents, la guimbarde émet un cliquètement ou bourdonnement. Ramènes ta main dans sa position de départ d'un petit mouvement sans toucher le ressort, puis répète le mouvement en direction de ton corps. Tu peux répéter cette séquence de mouvements jusqu'à ce qu'elle devienne automatique.

Schéma d´une technique d´utilisation d´une guimbarde

Schéma d´une technique d´utilisation d´une guimbarde

Il n'existe pas de "bonne et unique" posture, lorsqu'il s'agit de jouer de la guimbarde. Ce qui est important c'est que tu te sentes à l'aise et que tu n'aies pas de crampes voire de douleurs dans ta posture en jouant de l'instrument. Découvre donc la position dans laquelle tu te sens le mieux et qui te permettra de produire le son de guimbarde que tu recherches. Les joueurs de guimbarde ont essayé différentes techniques et passent parfois d'une position ou d'un mode de jeu à l'autre. Essaye tout simplement par toi-même - nous avons regroupé quelques-unes des techniques qui ont fait leurs preuves et qui sont fréquemment utilisées dans les étapes 5 à 8.

Étape 5: Techniques de respiration

La technique de jeu simple peut déjà être mise en relation avec la technique de respiration. Une inspiration et une expiration intenses lorsque l'on joue de la guimbarde, qui sont parfois décrites comme un "halètement", permettent de donner des accents rythmiques et d'augmenter le volume sonore. Certains joueurs de guimbarde disent que le son de la guimbarde prend un caractère chaleureux et organique lorsque l'on applique la technique de respiration.

Respire d'abord régulièrement sans avoir l'instrument dans la bouche. Tu sens la façon dont ton diaphragme bouge vers le haut et vers le bas. Tu peux intensifier l'expiration de manière à donner avec ton diaphragme un coup de pouce au flux d'air sortant lorsque tu expires. Il est plus facile d'entendre la respiration si tu respires en faisant "ch".

Si tu utilises désormais la technique de respiration lorsque tu joues de la guimbarde, tu auras besoin avant tout d'un peu de pratique au début en terme de coordination rythmique de la main et du diaphragme. Essaie différentes combinaisons de respiration et de jeu sur des rythmes uniformes jusqu'à ce que tu puisses passer d'une technique à l'autre librement comme tu le désires. Le virtuose et la maîtrise des techniques viennent alors tout seuls.

Étape 6: Techniques pour la bouche et la gorge

A l'aide de la bouche et de la gorge, tu peux donner différentes couleurs ou nuances musicales avec ta guimbarde. Chante sur le même ton (tout d'abord sans la guimbarde) cette série de voyelles: ou - u - i - u - ou. Entends-tu comme le son change? Tu devrais percevoir lors du passage de la voyelle u à la voyelle i une montée de la mélodie dans les aigus.

Si tu prends désormais ta guimbarde, et qu'en jouant tu mets ta bouche dans la position appropriée pour prononcer la séquence de voyelles suivantes ou - u - i - u - ou sans chanter, le son de la guimbarde est modifié. L'explication acoustique de ce phénomène vient du fait que le son se compose de plusieurs teintes qui se dessinent en différents degrés. On peut donc, en changeant la forme de la bouche et de l'espace formé avec le palet faire varier l'intensité des harmoniques, qui deviennent alors audibles pour l'oreille humaine à différents niveaux. Si tu changes consciemment la forme de ta bouche lorsque tu joues de la guimbarde (comme lorsque tu chantes ou que tu siffles), tu disposes alors d'une gamme de tonalités que tu peux reproduire avec l'instrument.

Si tu désires essayer différentes positions de la bouche, tu peux par exemple jouer des séries de voyelles différentes. Wolf Janscha propose dans son école de guimbarde la série suivante: ouu - uuu - ooo - euuh – aaa - èèè - eee - iii. Pour approfondir cette pratique, tu peux placer des consonnes telles que y, d, l ou n devant les voyelles, les voyelles infléchies et les diphtongues: you - yuu - yoo - yeu, etc. ou yaou - yaahi - yaeuh, etc. Ces techniques représentent de bons exercices pour le jeu mélodique et élargissent la variété des couleurs sonores.

Étape 7: Possibilités d'articulation avec la langue

Le mouvement de la langue n'est pas seulement important pour la formation des consonnes, il est aussi très important pour l'accentuation du jeu sur la guimbarde. A l'aide de la langue il est possible de jouer des sons courts (staccato), percutants et vibrants. Afin de distinguer les sons les uns des autres, tu peux former avec ta bouche les sons du - du – du et les reproduire à l'aide de la guimbarde. En combinant un jeu précis de la main et le mouvement de la langue pour produire le son dut - dut - dut, il est possible d'émettre un son staccato. Diverses combinaisons de voyelles et de voyelles accentuées sont également envisageables pour produire un son vibrant: lalala - lululu - lilili, etc.

Toutes ces techniques sont d'abord exécutées en retenant son souffle puis elles peuvent être combinées à la technique de respiration. Les joueurs expérimentés peuvent donc ajouter la technique de la "vibration de la langue" à leur répertoire. La langue est relâchée dans la cavité buccale puis elle est mise en vibration avec le flux d'air expiré. Il est possible de pratiquer la vibration de la langue en roulant les "r". De cette manière, le bout de la langue frappe l'arrière des incisives. Pour la vibration de la langue, on laisse ensuite tout simplement sortir le son émis par le mouvement. Tout est question d‘entrainement.

Étape 8: Technique avancée de trémolo

Le trémolo est une technique de jeu efficace à la guimbarde. Le son du trémolo ressemble au galop d'un cheval. Tu peux tout d'abord t'exercer en tapant des doigts sur la table, avec l'annulaire, le majeur et l'index dans une répétition rapide. La main qui frappe le ressort de la guimbarde est maintenue par le pouce sur les pommettes du visage. On frappe du bout des quatre doigts libres, les uns après les autres, l'embout crocheté du ressort (ou l'extrémité du ressort). Cette technique prend vie avec un jeu constant et régulier. Elle peut également être jouée à deux et à quatre doigts.

Recommandations pour continuer à apprendre

L'art de jouer de la guimbarde consiste à combiner différentes techniques et à rendre le plus audible possible les hauteurs de son et les effets sonores. Comme nous l'avons souligné dès le début, cela dépend avant tout des techniques de jeu que tu préfères personnellement. Découvre avec quel style tu te sens le plus à l'aise. A ce stade, nous avons dévoilé une poignée de techniques de jeu basiques pour la guimbarde. Il existe de nombreuses autres techniques pour produire des sons avec l'instrument.

Tu peux rechercher d'autres sonorités qu'il est possible de créer avec la guimbarde, en participant à un atelier géré par un spécialiste de la guimbarde ou bien en consultant un livre. Pour une introduction sur la manière de jouer de la guimbarde, le livre de Robert Vandré intitulé "Jouer de la guimbarde comme un virtuose" est particulièrement recommandé (disponible en allemand et en anglais).

Où les joueurs de guimbarde se rencontrent-ils?

Acheter une guimbarde, participer à un atelier, écouter un groupe jouer… Où trouver des joueurs de guimbardes? La guimbarde a connu une croissance significative au cours des 10 dernières années. Beaucoup de nouveaux fans de l'instrument sont apparus, de nouveaux articles ont été publiés, des sites Web et des événements ont été créés.

Depuis 1984, il existe une association internationale entièrement dédiée à la guimbarde: il s’agit de l'International Jew´s Harp Society (IJHS). Environ tous les quatre ans, un congrès a lieu, rassemblants musiciens, forgerons et scientifiques. Le but étant de discuter des nouvelles tendances et des innovations en termes de fabrication, de style de jeu, mais aussi des aspects socio-culturels et historiques qui tournent autour de la guimbarde. De plus, il existe des groupes régionaux, tels que l'Association autrichienne de la guimbarde, la Finnish Jew´s Harp Association (Finlande), le Norsk Munnharpeforum (Norvège), la Jew's Harp Guild (Etats-Unis) ou encore le musée de la guimbarde (Centre Chomus) de Sakha, en Iakoutie.

En attendant, il existe aussi un grand nombre de musiciens et de groupes qui ont enregistré des morceaux dans lesquels la guimbarde fait partie intégrante. Le Ancient Trance Festival à Taucha (près de Leipzig en Allemagne) offre tous les ans une plate-forme pour ces groupes. Il existe aussi des ateliers avec des spécialistes de la guimbarde tels que Tran Quang Hai ou Aron Szilagyi. En Asie, le World Mouth Harp Festival en Inde a été créé en 2013. Son initiateur est le fameux passionné de la guimbarde Neptune Chapotin. Situé sur la côte ouest de l'Inde à Goa, les musiciens (surtout indiens et pakistanais) y trouvent chaque année un podium. Et au Japon, Leo Tadagawa (Nihon Koukin Kyoukai) organise régulièrement des événements autour de la guimbarde. Des concerts de guimbarde et des festivals (Marranzano World Festival) ont également lieu régulièrement en Sicile.

Liens intéressants de guimbardes

La boutique en ligne Dan Moi

Dan Moi - La boutique en ligne - Guimbardes et instruments de musique ethniques

Guimbardes et instruments de musique ethniques

La boutique en ligne Dan Moi offre le plus large assortiment de guimbardes au monde. Certains des plus de 300 différents modèles sont même disponibles en variantes accordées proprement. L'assortiment contient entre autres:

Le siège de Dan Moi se trouve à Leipzig en Allemagne. Nous expédions nos marchandises dans le monde entier en toute sécurité. Les frais de port vers la France sont raisonnables. Pour une ou deux guimbardes, on paie p. ex. seulement 8 EUR.

Nous vous conseillons volontiers (mais seulement en anglais ou en allemand) sur le sujet des guimbardes et des instruments de musique ethniques. Posez-nous toutes vos questions.

Guimbardes de Dan Moi

Comment trouver la guimbarde qui te convient?

Plus de 300 guimbardes différentes originaires de près de 40 pays

Si tu es un peu perdu devant la vaste collection de guimbardes de Dan Moi , nous voulons te montrer comment choisir ta première ou ta prochaine guimbarde dans notre assortiment.

L'ampleur de la collection de Dan Moi illustre bien la diversité des formes et matériaux, et de la finition de cette catégorie d'instrument. Dan Moi propose des guimbardes fabriquées par des forgerons venus de toute l'Europe, des États-Unis et d'Asie et possède ainsi la collection de guimbardes la plus importante au monde. Les nombreux pays et cultures d'Asie et d'Europe offrent une variété de guimbardes presque inépuisable.

Il existe des différences significatives entre les instruments en termes de qualité du son, de durabilité et de puissance sonore. Il n'est pas rare que la façon dont les guimbardes sont forgées, tout comme les techniques de jeu pour les faire jouer, dépendent de la perception esthétique du son dans leur culture respective. Le mieux, c'est d'écouter.

Guimbardes de Dan Moi, Le Rêve de l'Aborigène

Jouez et écoutez

Lors de l'achat de ta guimbarde, cela vaut la peine d'essayer toi-même divers instruments issus de diverses forges, si tu en as l'occasion. Si tu ne sais pas encore en jouer toi-même, demande à la vendeuse ou au vendeur de jouer quelques mesures à titre de démonstration. Si ce n'est également pas possible, et que tu es justement devant ton ordinateur, tu peux toujours écouter des exemples sonores de la plupart des guimbardes existantes sur le site Web de Dan Moi. C'est entièrement à toi de décider si tu préfères un son chaud et feutré, un nasillement métallique ou bien un son aigu - avec plus de 300 instruments de près de 40 pays différents, tu es sûr de trouver le son qui te plaira.

Beaucoup de guimbardes sont accordées sur différentes notes fondamentales. Si tu désires jouer conjointement avec un autre instrument de musique, fais aussi attention à l'accord de la guimbarde, au moment de choisir. Pour débuter, il est recommandé d'utiliser une guimbarde de tonalité moyenne. Pour commencer, il ne faut pas chercher un instrument particulièrement aiguë ou particulièrement grave.

La fourchette de prix des guimbardes est relativement étendue. Il existe des guimbardes très bon marché à moins de 4 euros. D'autres pièces uniques fabriquées à la main peuvent coûter plus de 400 euros. Le prix n'est pas nécessairement un gage absolu de qualité - certaines guimbardes sont parfois très chères, mais ne sonnent pas nécessairement mieux que des modèles moins chers.

Pour débuter, si tu n'es pas encore sûr de vraiment vouloir jouer de la guimbarde ou que tu ne sais pas quelle tonalité te convient le mieux, mais que tu désires faire un essai avec un instrument solide pour commencer, alors tu peux jouer la sécurité avec un instrument accordé de Hongrie, d'Autriche ou d'Allemagne dans une fourchette de prix allant de 20 à 40 euros.

Si tu n'es pas sûr du choix de ton instrument, tu peux envoyer un courrier électronique à Dan Moi ou nous appeler directement. Une consultation par téléphone disponible en allemand ou en anglais permet généralement de trouver rapidement l'instrument qui te convient.

Contact et mentions légales

Dan Moi team avec guimbardes

 

DAN MOI World Music Instruments
Clemens Voigt & Sven Otto GbR
Grassdorfer Str. 52
04425 Taucha
Allemagne

Tel +49 34298 48020
Fax +49 34298 48021
Email: Please activate JavaScript!
Web: www.danmoi.com

Directeur de la publication: Clemens Voigt & Sven Otto
Numéro d'identification T.V.A.: DE814154788
D.U.N.S.: 313056813

Hébergeur
domainfactory GmbH
Oskar-Messter-Str. 33
85737 Ismaning
Allemagne
Tel: +49 89 552660
Email: support@df.eu